Comprendre l’orgasme féminin en 3 points

Publié le Catégories RencontreÉtiquettes , , , ,

Le plaisir féminin semble en effrayer plus d’un à travers le monde, pourtant il s’agit d’une chose bien moins compliquée et abominable qu’il n’y paraît ! Par conséquent, si vous éprouvez des difficultés à être parfaitement à l’aise au lit avec une femme, pas de panique. Vous pouvez tout à fait comprendre comment fonctionne l’orgasme féminin en peu de temps, et ainsi améliorer vos performances sexuelles. Suivez le guide pour en savoir plus !

orgasme femininComment satisfaire une femme au lit ?

Pourquoi les préliminaires sont-ils si importants pour les femmes ?

Pour satisfaire une femme lors de relations sexuelles, il faut déjà intégrer le fait que toutes les femmes ne sont pas les mêmes. Cela semble évident, mais il est toujours bon de rappeler que chacune a des envies et des fantasmes différents, par conséquent ne vous attendez pas à obtenir une marche à suivre universelle qui vous permettrait de faire grimper aux rideaux toutes les femmes que vous rencontrerez dorénavant. Il s’agit là plutôt de conseils et de pistes qui vous permettront de mieux comprendre l’origine de l’orgasme féminin, afin d’adapter vos pratiques sexuelles à ces informations. En premier lieu, sachez que les préliminaires jouent un rôle essentiel dans la montée en intensité du plaisir chez les femmes. En effet, ces dernières tirent en grande majorité leur excitation de petites stimulations susceptibles de leur faire ressentir toutes les subtilités du corps et des plaisirs charnels. Ainsi, caresses, baisers, attouchements et autres petites gâteries sont l’idéal pour « lancer la machine » en réveillant des sensations généralement maintenues discrètes. Les préliminaires sont comme des mises en bouche qui ont le pouvoir de « préparer le terrain » à des pratiques plus poussées comme la pénétration. Par conséquent, n’hésitez pas à y passer du temps et à savourer chaque seconde de ces échanges qui vous seront à coup sûr également très agréables.

La différence entre orgasme clitoridien et vaginal

Les femmes n’atteignent pas toutes l’orgasme de la même façon, et c’est sans doute sur ce point que de nombreux hommes se sentent perdus. On distingue en effet deux types d’orgasmes féminins fréquents : le clitoridien et le vaginal. Le premier est déclenché, comme son nom l’indique, par une stimulation du clitoris. Les femmes qui tirent leur plaisir de cette manière apprécient donc tout particulièrement le cunnilingus et les caresses dans cette partie de leur anatomie. Par conséquent, si vous voulez être certain de faire atteindre le septième ciel à une femme clitoridienne, n’hésitez pas à vous attarder au niveau de son bas-ventre et à stimuler cette partie de son corps pendant de longues minutes. Succès assuré ! Il existe également ce que l’on nomme l’orgasme vaginal, qui, vous l’aurez compris, est déclenché par la pénétration. Il y a à peu près autant de femmes vaginales que de femmes clitoridiennes, par conséquent n’ayez pas peur de demander à votre partenaire ce qu’elle préfère et quelles pratiques lui font ressentir le plus de plaisir. Les femmes dites « vaginales » apprécient fortement les positions permettant de maximiser la pénétration, comme la levrette, alors faites-vous (et surtout, faites-leur !) plaisir en vous envoyant en l’air de cette manière.

Le point G : mythe ou réalité ?

Longtemps considéré comme impossible à atteindre ou tout simplement inexistant, le point G serait pourtant bel et bien réel ! Il s’agirait d’une petite zone de l’anatomie féminine située sur la face antérieure du vagin, et qui pourrait donc être stimulée grâce à des positions semblables à celle de la levrette (décidément, encore elle !). Bien que son existence ne soit pas scientifiquement prouvée, certaines femmes s’accordent à dire qu’il existe en effet un point qui, lorsqu’il est stimulé au moment des ébats, leur permet d’atteindre plus facilement et plus intensément l’orgasme. Cela vaut donc le coup d’essayer, pas vrai ? Vous pouvez même transformer cette quête du point G en véritable aventure à vire en couple, façon chasse au trésor sexy ! Mais qu’est-ce qui crée un tel engouement autour de ce fameux point ? En fait, la zone concernée augmenterait de taille avec la stimulation, ce qui maximiserait donc le plaisir ressenti. D’autre part, certains scientifiques évoquent la proximité du point G avec la partie interne du clitoris, ce qui relierait donc les deux formes de stimulation les plus appréciées des femmes. Autant dire que trouver le point G reviendrait donc à faire d’une pierre… trois coups.