Être Marié, mais accro aux sites porno : est-ce normal ?

Pour se donner du plaisir et finalement, se masturber, certains préfèrent visiter les sites pornos. Que ce soit homme, femme, adulte et malheureusement même les enfants, internet leur permet d’avoir accès à la pornographie. Je suis un homme marié vivant avec ma femme. Mais mon souci est que je suis accro au porno. Malgré les relations sexuelles entre ma femme et moi, je suis régulier sur les plateformes de webcam porno. Toutes les fois que je suis seul ou quand le désir me prend, je file m’enfermer pour reprendre ce que j’ai l’habitude de faire clandestinement : « visiter un site porno ». Je m’inquiète et je me demande si je ne cours pas un grand danger avec cette pratique. Suis-je normal ?

Site porno
Comment éviter la dépendance au porno ?

Ma sexualité avant le mariage

Tout a commencé quand j’avais 15 ans. Jusqu’à ce moment, je me sentais moi-même. Mon prénom, c’est Marc. Après les classes, je recevais chez moi mes camarades d’école. Ils avaient du plaisir à passer chez moi l’après-midi. Cependant, ma curiosité m’a poussé un jour à chercher à savoir ce que mes camarades s’en vont régulièrement faire sur Internet dans notre salle d’informatique. À l’improviste, j’ai ouvert la porte de la salle d’informatique et je découvris pour la première fois le rapport sexuel en mode visuel sur écran. Mes camarades étaient tous en érection. Cela se voyait à travers leur culotte. J’avais accès à la connexion, mais je ne savais pas qu’il y avait de pareilles choses sur le web. C’est de là que je commençai peu à peu à y prendre goût. À partir de ce moment, chaque fois que je me retrouvais seul à la maison, j’étais très souvent sur l’un de ces meilleurs sites pornographiques.

Dans ma chambre, j’avais des bandes dessinées pornographiques que je prêtais chez mes camarades.
Au fur et à mesure que je grandissais, je devenais de plus en plus un habitué du porno. Je prenais de temps en temps du plaisir à me masturber. Je me laissais vite emporter par l’excitation. Je ne pouvais plus fréquenter les plages, piscines sans ressentir l’envie de le faire. Toujours dans ce type de vie que je menais, j’avais de la facilité à aborder les jeunes filles. J’étais animé d’un courage qui ne dit pas son nom. Toutes essayaient de me donner satisfaction sexuelle, mais je ne l’avais qu’en me masturbant en face des vidéos pornos. À 32 ans, je me suis marié à Mélanie. Je pensais pouvoir tourner enfin cette page de site porno, mais…

Ma vie de couple : entre sexe et addiction

J’avoue que j’aime bien Mélanie. Nous sommes mariés depuis bientôt 7 ans. Elle fait tout ce qu’il faut pour me satisfaire sur tous les plans. Au lit, elle n’est pas mal, mais elle n’est jamais satisfaite de moi. Je crois que c’est l’impact que la fréquentation des sites pornos a laissé dans ma vie. La dernière fois que j’ai visité un site porno date de 36 heures. Pour vous dire vrai, j’ai déjà fait un grand effort. C’est pour vous dire qu’en 24 h, je sais le nombre d’heures que je passe sur les plateformes pornographiques. Je privilégie ces sites que mon épouse. Les sites pornos sont pour moi comme la drogue. Je n’arrive pas à m’en passer et j’ai parfois honte de moi-même, car cela pèse sur ma conscience. J’ai du mal à me rendre à l’église. Des fois, j’ai l’impression que Dieu m’observe de près et je ressens un grand remords. Je ne prends plus du plaisir dans mes relations intimes avec ma femme. Les site porno ont fait de moi toute autre personne. J’ai pris goût aux relations intimes à nature ‘’hard’’. Je veux parler des intimités comme le BDSM, le gangbang, anal, threesome, gorge profonde, etc. Je ne peux jamais dire à mon épouse de me faire une pipe. On ne l’avait jamais fait au paravent. Aujourd’hui, les sites pornos ont une répercussion dans ma vie de couple.

Pour ne pas perdre mon épouse, je veux rompre avec les sites pornos

Les effets de la masturbation varient d’un individu à un autre. Aujourd’hui, je souffre de l’éjaculation précoce. Il m’arrive d’avoir l’impression de perdre peu à peu ma virilité. Cette dépendance aux lives shows des sites pornos me rend mentalement et physiquement malade. Certes, cette pratique a pris une place de divertissement dans ma vie, mais à vrai dire, elle m’affaiblit. J’ai peur que mon épouse la découvre. Je ne suis pas le genre d’homme qu’elle me croit être. Elle n’aurait jamais imaginé cela de moi. Chaque fois que je me promets d’arrêter, je n’y arrive pas. J’aurais appris qu’il est possible d’en découdre avec un site porno en filtrant ses recherches sur le web. Je ne suis pas encore prêt à le faire. Je voudrais également aller voir un sexologue et un psychologue, mais en réalité ma dépendance sexuelle me retient. Certains pensent que c’est normal d’être accro aux sites sexuels. Mais en moi, ce n’est toujours pas le cas. Vous voudriez bien m’aider à m’en sortir si ce n’est vraiment pas normal.